La notion d’autonomie est un objectif de formation des apprenants depuis leur entrée à l’école jusqu’à leur formation professionnelle. Le but est de faire monter en compétences l’apprenant afin qu’il intègre au mieux le monde du travail, l’autonomie étant une part importante des compétences à acquérir. Nous conviendrons du fait qu’une entreprise ne s’embarrasse pas à surveiller ses salariés pour qu’ils travaillent, elle peut les remplacer pour d’autres qui travaillent plus.

Suivi des apprenants

Pour accompagner l’apprenant dans son cursus, dans l’optique de lui faire gagner en autonomie, le centre de formation va mettre en avant le projet professionnel et les enjeux des formations actuelles et futures. De cette façon, l’apprenant va se responsabiliser et trouver un sens à sa formation.

Le centre de formation peut définir un cadre de réflexion et mettre en place des expérimentations pour l’apprenant, comme des stages ou des projets. Toutes les expériences de l’apprenant seront tracées au même endroit pour assurer le suivi, l’évolution et la montée en compétences.

Définition des objectifs

Pour effectuer le suivi de l’apprenant et valider les objectifs de sa formation, le centre de formation va définir le référentiel de compétences de sa formation. Grâce à une plateforme de suivi des apprenants comme Campus Skills, le référentiel de compétences peut être déployé dans un seul outil ouvert aux parties prenantes de la formation : l’apprenant, le formateur ou tuteur école et le tuteur entreprise s’il y a lieu. De ce fait, l’apprenant connaît les objectifs fixés, les attentes de son cursus et peut se construire une vision à moyen et long terme de sa vie professionnelle.

Dans une optique de validation des compétences acquises et pour démontrer ses expériences, l’apprenant peut également ajouter des preuves de travail qui peuvent être liées à des compétences du référentiel prédéfini. Il va alors pouvoir effectuer une recherche individuelle de réponses en s’autopositionnant sur ses compétences. Il pourra ainsi s’engager au mieux dans sa formation et connaître le point de vu de son tuteur école et/ou tuteur entreprise son acquisition de compétence.

Responsabilisation des parties prenantes

Les parties prenantes de la formation ont toutes une responsabilité à tenir.

Du point de vue de l’apprenant, il faut s’investir et comprendre les enjeux de sa formation. Il va s’auto-positionner sur des compétences et réfléchir aux liens entre ses expériences et ses compétences.

Du point de vue de l’équipe pédagogique, la définition du référentiel de compétences, le contrôle du suivi des apprenants et l’utilisation fréquente de la plateforme de suivi comme Campus Skills est nécessaire.

Pour finir, du point de vue de l’établissement, Campus Skills permet de tenir à hauteur de 25% la certification Qualiopi et de laisser l’établissement gérer les formations et apprenants en toute autonomie, rapidement et simplement.

Si vous souhaitez plus de renseignement, contactez-nous.

Dans le même sujet

Les écoles d’ingénieurs mettent en place l’approche compétences 

Les écoles d’ingénieurs mettent en place l’approche compétences 

La construction d'un référentiel intégrant les métiers des filières et les compétences communes de l'école sert de socle à la démarche. La réflexion sur l’intégration de l’approche compétences Les écoles d’ingénieurs dans leur ensemble, Les Mines, le réseau Polytech,...

L’AFEST : Comment la mettre en place ?

L’AFEST : Comment la mettre en place ?

L’AFEST est une Action de Formation en situation de travail. Elle s’adresse en priorité aux employeurs et aux salariés de TPE-PME. La formation peut être réalisée directement en situation de travail, partiellement à distance ou totalement à distance. Il n’y a aucune...

Une question ?

Demandez une démo personnalisée pour le Livret Electronique d’Apprentissage ou pour le eportfolio de compétences

11 + 7 =